Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Au ras des mots.

Délecter l'essence des idées.

Le sud: Ravagé et complètement sous les eaux.

Publié le 24 Avril 2017 par Eidict Louis in Sud, inondation

Credit Corps_Promis.Sept mois après l'ouragan Mathieu, le sud d'Haiti se place de nouveau sous les feux des projecteurs. Si les plaies de Mathieu ne sont encore cicatrisées, les pluies diluviennes qui s'abattent sur le sud plombent davantage la population dans un tourbillon de perplexité des plus désenchantées.

Du jeudi 20 avril dans la soirée jusqu'à ce dimanche 23, le ciel, témoin des pluies à verse refuse tout éclairci. Et la vulnérabilité du département ne fait que s'agrandir au point que les dégâts sont d'une considération gravissime.

D'abord à Camp Perin, une vie s'est éteinte: Joseph Labossiere agé de 19 ans. Le type en question, pensait pouvoir défier l'eau en crue, fini par être emporté par celle-ci. Qui plus est, les 3 sections communales de Camp Perin sont inondées selon les informations recueillies du délégué départemental sud Serge Max Daniel.

Du côté de Port Salut; l'entrée de la ville est coupée​ puis 25 familles déplacées. À Carrefour Joute le pont est sévèrement endommagé. Au niveau de Maniche 80 familles sont actuellement logées aux abris provisoires. À Arniquet, 5 maisons de fortune détruites. Toujours selon le délégué départemental Serge Max Daniel, qui de surcroît, mentionne que 60% du secteur agricole du département, dont il avoue une affinité de part sa formation d'agronome, sont détruits.

sans oublier la métropole  elle même (Ville des Cayes, 3e ville du pays) complètement sous les eaux. 

Pour l'heure, la délégation annonce que des travaux de déblayage sont à pied d'œuvre, notamment par les TPTC, au niveau de la côte sud pour faciliter l'accès à la métropole et autres villes du département. D'autre part, pour pallier le manque en approvisionnement de nourriture, en défaut pour le moment, des kits alimentaires sont distribués aux familles sinistrés et la sensibilisation continue, renchérit le délégué.

Malgré les interventions de première main de la délégation, n'empêche au délégué de soumettre à l'intention du gouvernement et des ONG une liste de recommandations. À commencer par une évaluation multi sectoriel du département du sud
- des accompagnements au secteur agricole
- prévention sanitaire pour empêcher la recrudescence du choléra et autres.
- des kits d'hygiène pour la population
- la continuité de la sensibilisation par la protection civile, les mairies et autres institutions concernées.

Eidict Louis.

 

Commenter cet article