Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Au ras des mots.

Au ras des mots.

Délecter l'essence des idées.

Publié le par Eidict Louis
Publié dans : #paysage, courage, femme Haitienne.
Bel Pic Photography

Belle rosée, beau printemps d’autrefois

A chaque pétale balbutiait une abeille son heur

Et papillons épars virevoltaient à longueur

De journée, au décor unanime de fois.  

 

Par-delà les montagnes, cris d’enfants percés

Avec sa joie, l’autre son amour accompagné

De la chanson des rivières entre les monts ensoleillés

Du refrain des oiseaux sur les arbres perchés.

 

S’arc-boutant sur une branche, ailes déployées

En grand prince il chante la levée du jour

L’instant d’après, doucement caresse l’abat-jour

Encore que c’est le chemin du labeur à se frayer.

 

Au  lointain, le lambi à chatouiller le tympan

Jusqu’à l’odeur du café grillé berçant les narines

Où la nature en grande dame faisait bonne mine

Reluisant sa démarche mystérieuse de paon

 

Chérissant la vaillance et la bravoure

D’hommes aux volontés implacables pour la nichée

A l’idée de pourvoir pour ne pas être reprochés

S’engagent corps et âmes à l’estime sans détour.

 

Autour de la hanche, de la tête ; des mouchoirs

Aux bigarrures d’expressions. Belle Négresse,

Un panier juché, affirmant dévouement sans cesse

Et de toute évidence sans laisser choir.

 

Autrefois, qui, n’a jamais rêvé ? Toutefois

Par adage ou conte sinon que du vécu

Dans notre coin de mémoire invaincu

Autrefois, et si encore une autre fois…

 

Eidict Louis. 

****Texte écrit en 2009

Commenter cet article